10ème anniversaire du partenariat stratégique privilégié entre la France et le Kazakhstan

Nous nous apprêtons, le 5 juin prochain, à célébrer le 10ème anniversaire du partenariat stratégique privilégié entre la France et la République du Kazakhstan. Cet anniversaire fait écho à une autre célébration : les 26 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, en Janvier dernier. La France a en effet été l’un des premiers pays occidentaux à reconnaitre l’indépendance du Kazakhstan.

Cette date marque le début d’une longue amitié, et les relations entre les deux pays couvent aujourd’hui une grande variété de domaines. Leur collaboration sur des sujets culturels et scientifiques a permis la mise en valeur de l’excellence des grandes écoles d’ingénieurs à la française, l’ouverture d’une filiale de la Sorbonne à Almaty en 2014, du « centre Géo Energies » piloté par l’Université de Lorraine en 2009, et l’organisation de saisons culturelles croisées en 2013 et 2014.

Mais le Kazakhstan est aussi le premier partenaire commercial de la France en Asie centrale, avec 3,9 Mds€ d’échanges commerciaux en 2017 – une hausse de 25% par rapport à 2016. Les entreprises françaises y sont le 3ème investisseur, avec 11,14 Mds€ de stock. En retour, le Kazakhstan est un partenaire important dans l’importation de produits énergétiques (gaz naturel, pétrole, uranium…).

Cette série de rapprochements concrétisée en 2015, avec l’ouverture d’une liaison aérienne directe entre Paris et la Astana.

Les grands sujets de l’actualité internationale nous présentent un monde de plus en plus imprévisible, marqué par des contradictions toujours plus marquées entre les grandes puissances. Ce contexte politique volatile souligne la nécessité renforcer les efforts de coopération bi et multilatérale. Il est crucial de préserver le dialogue, notamment en dehors des cercles stratégiques historiques de la France, nés durant la seconde moitié du vingtième siècle.

Astana est un acteur clé dans une région d’une grande importance géostratégique, et dont le rôle ne cesse de s’accroitre – notamment par sa présidence remarquable du Conseil de Sécurité des Nation Unies au mois de janvier de cette année, ou son rôle d’hôte lors de la signature de la Convention de l’Organisation de le la coopération islamique pour la lutte contre l’extrémisme en juin dernier. La Kazakhstan est également un futur hub logistique international au sein du projet « One-belt, One road », étant situé sur le trajet de la future ligne d’autoroute Europe occidentale-Chine.

Il y a quelques semaines, l’Assemblée nationale et le Sénat ont entériné le nouvel accord de coopération renforcé entre l’Union européenne et le Kazakhstan – l’occasion d’explorer les nouvelles opportunités de coopération entre les deux pays. De tels partenariats présentent bien sûr un intérêt économique, mais aussi humain, en renforçant les institutions démocratiques et le respect des droits de l’homme.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.